Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez ce lien-ci dessous svp!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Suivez ce lien-ci dessous svp!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Veillez vous diriger au www.lapenderiedemarie.com


Pas si facile d'abandonner le Tabac

Publié par okey.over-blog.com sur 5 Janvier 2011, 01:54am

Catégories : #Style de vie et vie pratique

«J'ai commencé à fumer à 15 ans. Pour être cool , pour me distinguer
des autres. La fréquentation d'un collège privé n'a rien empêché, j'étais du
genre rebelle. En fait, fumer m'a plu tout de suite, mais dès le jour où j'ai
respiré ma première bouffée, j'ai su que je voudrais arrêter. Mes parents, les
personnes les plus antitabac qui soient, essaient de me dissuader de fumer
depuis 28 ans. Je ne compte plus le nombre d'articles alarmistes et pessimistes
que ma mère a découpés pour moi.»

 

Mon amie, ma béquille

 

«J'ai souvent confondu ce petit rouleau blanc avec une amie, une copine
intime, toujours là pour marquer les grandes joies comme les petites défaites.
Mais avec le temps, cette complice est devenue une mauvaise habitude dont je
voudrais bien me débarrasser. Une mauvaise fréquentation, comme auraient dit mes
parents.

 

«Mais en finir avec une passion aussi dévorante n'est pas de tout repos. Car
tenir cette douce petite chose entre mes doigts, prendre une bouffée exaltante
et puis une autre ponctue mes journées. Le matin, en me levant, je n'ai qu'une
envie: en porter une à mes lèvres. Ce geste bat la mesure de mon quotidien.
J'envoie des courriels? Vite! une cigarette. Je fais la vaisselle? Allez, hop!
une clope. Je termine un repas? Rebelote. Elle m'accompagne partout, fidèle au
poste. Aujourd'hui, pourtant, tout ce que j'aimerais, c'est la quitter, rompre
une fois pour toutes.

 

«Mais franchement, je n'y arrive pas. J'ai tout essayé ou presque, du Zyban
aux timbres, en passant par la lecture d'ouvrages spécialisés, l'élastique
autour du poignet - méthode quelque peu masochiste - et le pari avec des amis.
Pour être honnête, je dois dire que j'ai essayé d'arrêter des dizaines de fois,
souvent par moi-même du jour au lendemain. Mais je recommence, parce que je suis
convaincue de pouvoir contrôler ma dépendance, d'arrêter quand je le veux. Ô
erreur... je le sais!»

  

 

Isabelle Vialle-Soubranne, 43 ans.

 Rédactrice-réviseure pour un magazine de voyage

Fumeuse repentante

 

 

 

 

  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents