Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez ce lien-ci dessous svp!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Suivez ce lien-ci dessous svp!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Veillez vous diriger au www.lapenderiedemarie.com


Points d'exclamations: Bienvenus sur le réseaux sociaux =D

Publié par amourjean@gmail.com sur 19 Avril 2011, 15:17pm

Catégories : #Édito du jour

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTzQz6y7BzzlYTEuInMnzeIVDlieLi0vIMJVzu0tLCJ56pGYgRKÉtant du genre stoïque et contemplatif, je suis rarement porté à m’exclamer. Je me dis qu’on peut être parfaitement heureux sans avoir besoin de crier notre bonheur à chaque fois qu’on ouvre la bouche. En personne, tout va, mais c’est dans la correspondance écrite que ça se passe moins bien. On s’est mis à me reprocher mon manque d’enthousiasme, mon pessimisme, on se demandait si j’allais bien, on défonçait ma porte à toute heure du jour ou de la nuit pour voir si je n’étais pas en train de me pendre. Puis, j’ai perdu des amis. Des offres de travail. Mes messages restaient sans réponse. « Qu’est-ce qui se passe ? » ai-je demandé à un psy. Il a jeté un œil dans ma boîte de courriel et m’a diagnostiqué sans plus attendre. «Vous ne vous exclamez pas suffisamment.» 

Mais oui! Voilà! C’était si simple! Merci, docteur!

J’ai alors essayé d’en mettre à la fin de chaque phrase, mais c’était un peu exagéré ! On me suggérait alors de réduire mes doses de café et de m’inscrire à des cours de Yoga ! De fait, remplacez tous les points dans cette chronique par des points d’exclamation et je vous assure que j’aurai l’air d’un détraqué ! Je suis retourné voir le docteur! «Vous savez, le point d’exclamation est un indice de votre santé mentale. Il faut trouver le bon dosage, l’équilibre. Dans un courriel moyen, insérez-en trois. Vous m’en donnerez des nouvelles. Et jamais plus d’un seul à la fois.»

J’ai suivi les conseils du bon docteur. Trois points d’exclamation, habilement disséminés dans chaque courriel. Je vous jure que ma vie a changé. Les amis sont revenus, les offres de travail affluent, on me trouve rayonnant! 
 
N’empêche, le point d’exclamation m’a toujours énervé. Dans les médias écrits, on s’en sert généralement pour amplifier une nouvelle qui, autrement, ne serait d’aucun intérêt. Ginette Reno commence une année sabbatique ! En publicité, c’est encore pire. Il semble posé là rien que pour nous crier des ordres. Achetez tout de suite et payez plus tard ! Profitez de nos rabais inégalés ! Ceci est mon corps, prenez et mangez-en tous !

Devrais-je vous parler de cette amie qui en utilise plusieurs un à la suite de l’autre? (Allez, je vous en parle.) Ça m’a pris du temps, mais j’ai remarqué une chose terrible dans ma correspondance avec elle. Prenons un exemple concret. Elle m’a récemment annoncé cette nouvelle : « Je me suis acheté un chien !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!» J’étais bien content pour elle. Mais voilà que je lui annonce que je viens de me dégotter une chronique sur le portail de Yahoo! Québec. Elle me répond: «Je suis très contente pour toi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!»

J’ai compté.

28 points d’exclamation pour sa nouvelle, seulement 22 pour la mienne. Il m’apparaît clair que c’est une personne narcissique qui se soucie peu du bonheur des autres. Va sans dire que je ne lui ai plus jamais donné de nouvelles. Je ne lui répondrai que quand son «Où es-tu???» comptera au moins 28 points d’interrogation.

 

Pour +: link

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents