Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez ce lien-ci dessous svp!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Suivez ce lien-ci dessous svp!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Veillez vous diriger au www.lapenderiedemarie.com


La Beauté. Qu’est-ce que c'est?

Publié par Être heureux, tout simplement! sur 1 Mars 2011, 20:17pm

Catégories : #Style de vie et vie pratique

Contrairement à l’opinion générale, la beauté n’est pas que « dans l’oeil de celui qui regarde » mais correspond à des critères universels. Cette page présente la synthèse de ces critères, ainsi que d’autres domaines liés à la beauté.

 

"Les mères et filles croient que les hommes (de leur propre génération) préfèrent des filles beaucoup plus minces que ce que ces hommes préfèrent réellement.
(Rozin & Fallon, 1988, p. 342 cité par Geary, 1998, chapitre 9) "

 

Présentation et synthèse :

  • Les critères de beauté sont universels
  • Les hommes accordent plus d’importance à la beauté des femmes que l’inverse (ce qui ne signifie pas qu’elles n’en accordent pas)
  • Pour les hommes, la beauté des femmes est un indicateur (proxy) de fécondité, et c’est le critère de sélection le plus important
  • Pour les femmes, la beauté des hommes est un signe de qualité anti-parasitaire et donc un indicateur (proxy) de bons gènes
  • Pour les deux sexes, la beauté est un indicateur (proxy) de santé
  • La corrélation beauté-santé chez les hommes n’est trouvée que pour les personnes moyennes
  • L’importance accordée à la beauté varie en fonction du taux parasitaire
  • Les principaux critères de beauté sont : la différenciation sexuelle, la symétrie, la jeunesse (femmes), et le WHR
  • Les femmes les plus belles correspondent aux critères européens

Ressources

  • Principaux critères de beauté
    • Différenciation sexuelle
      • Généralités :
        • La différenciation sexuelle est le premier critère de beauté  : les hommes préfèrent les femmes féminines, et les femmes les hommes masculins.
        • Les préférences des femmes sur la masculinité varient en fonction de leur position dans le cycle menstruel et de leur prise ou non de pillule (voir ci-après Influences hormonales )
        • Les femmes préfèrent les hommes plus masculins quand elles ont déjà un partenaire ou quand elles recherchent une relation à court terme (Little, 2002b)
        • Les femmes se jugeant les plus belles montrent une plus grande préférence pour les hommes les plus masculins (Little, 2001a)
      • Couleur de cheveux
        • Les études sur les préférences réelles des hommes offrent des résultats contradictoires (ex. : Brèves #77, #78, #79)
        • Les cheveux foncés sont associés à la masculinité, les cheveux clairs à la féminité (voir Couleur de peau) ce qui explique peut-être pourquoi la blondeur est associée à la beauté
        • Les femmes blondes émettent plus de phéromones féminines que les brunes et rousses (Kohl)
      • Couleur de peau
        • Les femmes sont plus blanches que les hommes et la blancheur est associée à la féminité (Frost). A noter qu’il n’y a que très peu de top models de couleur, alors qu’il y en a beaucoup d’origine nordique.
        • En conséquence, c’est là où les femmes ont subi la pression sélective la plus forte (Europe) que la peau est la plus blanche (Frost)
      • Poitrine
        • Les seins sont d’abord une marque de différenciation sexuelle et d’âge
        • Le fait que #1 : les seins des femmes sont beaucoup plus volumineux que ceux de toutes les autres primates même en dehors des périodes d’allaitement, alors que #2 : leur plus grand volume ne remplit aucune fonction biologique particulière, indique que ce plus grand volume provient de la sélection sexuelle.
      • Jambes
        • Les filles ayant une période de croissance plus courte que les garçons ont des plus petites jambes
        • Les longues jambes sont usuellement, au moins en occident, considérées comme un critère de beauté (ex. : « La véritable aristocratie, chez une femme, c’est dans les jambes qu’on la trouve, pas d’erreur. » (Céline, 1932) Peut-être la longueur des jambes est perçue comme un signe de croissance plus longue, et donc de jeunesse persistante. Une autre hypothèse est que la longueur des jambes serait le signe d’une croissance prénatale réussie : en cas de carence alimentaire, la croissance des extrêmités du foetus est restreinte au profit de celle du cerveau.
    • Symétrie
      • La symétrie a de l’importance chez les deux sexes (Thornhill & Gangestad, 1993)
      • La symétrie est le signe que la croissance s’est bien passée, c’est-à-dire notamment que les gènes du système immunitaire sont adaptés à l’environnement : c’est la théorie des « bons gènes » (good genes theory) (Thornhill & Gangestad, 1993 ; Jones et al., 2001)
      • L’attirance pour la symétrie ne pourrait être expliquée par la facilité de traitement de l’information par les systèmes visuels (Jones et al., 2001)
      • Les femmes savent distinguer la symétrie d’un homme à partir de ses phéromones (Thornhill & Gangestad, 1999 ; Article #91)
      • Les femmes se jugeant les plus belles montrent une plus grande préférence pour les hommes les plus symétriques (Little, 2001a)
      • « L’image d’une femme bien notée est composée d’une géométrie fractale basée sur des rotations de carrés et des puissances de 2. » (Schmidhuber, 1998)
      • « Les visages symétriques possèdent des caractéristiques qui sont attractives indépendamment de la symétrie, mais ces caractéristiques ne sont pour l’instant pas définies. » (Penton-Voak, 2001)
    • Poids, volume et WHR (Waist to Hip Ratio = Ratio Taille/Hanche)
      • Un WHR de 0,71 chez la femme et 0,95 chez l’homme est un critère de beauté universel (Singh, 1993)
      • Le WHR est lié à la répartition des masses graisseuses, c’est-à-dire à l’action hormonale, et est un indice de santé et de fécondité
      • L’étude des photos de Playboy a montré que les modèles ont maigri de 20% en 25 ans, mais que leur WHR est resté identique (Singh, 1993)
      • David Buss : « les hommes ne semblent pas avoir développé de préférence pour une quantité de graisse donnée mais plutôt pour les traits liés aux statuts, qui varient évidemment d’une culture à une autre. » (Buss, 1994 p. 65)
      • « les mères et filles croient que les hommes (de leur propre génération) préfèrent des filles beaucoup plus minces que ce que ces hommes préfèrent réellement » (Rozin & Fallon, 1988, p. 342 cité par Geary, 1998, chapitre 9).
    • Critères de jeunesse (femmes) :
      • La différence de taille moyenne met les femmes au niveau de jeunes adolescents
      • Tous les signes associés avec l’âge sont considérés comme des critères de beauté (Buss, 1994) : grands yeux, nez fin, peau ferme
      • Le rajeunissement est l’argument marketing essentiel des produits pharmaceutiques de beauté
  • La beauté des hommes
    • Sauf dans les régions à fort taux parasitaire, la beauté des hommes est moins importante que celle des femmes
    • La taille est le seul critère universel de beauté chez les hommes (elles préfèrent les hommes grands)
    • La Dominance faciale définie comme étant ce qui caractérise un visage de leader par opposé à un visage de suiveur : #1 : est un indicateur fiable de la réussite sociale future ; #2 : est corrélée avec la beauté dans le jeune âge mais ne l’est plus vers la cinquantaine (Mazur & Mueller, 1996 ; Mueller & Mazur, 1998)
    • La notation par les femmes de la beauté d’un homme est influencée par les avis de leurs pairs, surtout si ces avis étaient négatifs (Graziano et al. 1993)
    • La notation par les femmes de la beauté d’un homme est influencée par ce qu’elles perçoivent de sa dominance sociale (Townsend et al., 1995)
    • La beauté du visage des hommes n’est corrélée avec la santé que pour ceux qui sont notés moyennement : « La santé de ceux considérés comme peu attirants avait tendance à être sous-estimée, à l’inverse de celle des hommes très beaux qui était surestimée » (Geary, 1998 VF p. 161, qui cite Kalick et al., 1998)
  • Différences régionales
    • Les femmes européennes présentent plus de variation (couleur des yeux, des cheveux) que celle des autres régions du monde (Frost)
    • La blondeur ne se retrouve que chez les personnes d’origine européenne
    • L’importance de la beauté des hommes en tant que critère de sélection par les femmes augmente avec le taux parasitaire
    • L’importance de la beauté des femmes en tant que critère de sélection par les hommes est plus importante dans les pays où la monogamie est imposée socialement (Geary, 1998, Chap. 9)
  • Influences hormonales
    • Les femmes sont plus attirées par les hommes plus masculins pendant leurs périodes de fécondité, et des hommes plus féminins pour les relations à long terme (Penton-Voak & Perrett, 1998)
    • Les femmes sous pilule ont tendance à préférer des hommes plus masculins y compris pour des relations à long terme (Little, 2003 ; voir Brèves #85 et #89)
  • Influence sur le positionnement sexuel
    • Les femmes ayant la plus grande confiance en leur beauté s’oriente vers des stratégies plus frivoles que les autres (Westmann, 1999)
    • Les femmes se jugeant les plus belles montrent une plus grande préférence pour les hommes de meilleure qualité (différenciation sexuelle et symétrie) (Little, 2001a)

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents