Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez ce lien-ci dessous svp!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Suivez ce lien-ci dessous svp!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Veillez vous diriger au www.lapenderiedemarie.com


L'urétrite : Une infection typiquement masculine

Publié par amourjean@gmail.com sur 10 Avril 2011, 03:09am

Catégories : #Style de vie et vie pratique

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRhR2aGZMm7_0FEEt4FB1JmeWzotXrGf1DTGEZoyY3LplQ2V9GGL'urétrite est le nom donné à l'inflammation de l'urètre (canal qui passe dans le pénis). L'irritation ou l'allergie à certains produits chimiques cause parfois cette inflammation, mais le plus souvent elle est acquise lors de relations sexuelles.

Plusieurs micro-organismes peuvent causer des symptômes d'urétrite : gonocoque, mycoplasma, chlamydia, trichomonas, etc.

Qui est susceptible de l'attraper ?

Tout homme sexuellement actif.

Quelle est la durée d'incubation ?

La période entre le contact avec la personne infectée et l'apparition des symptômes peut varier de 2 à 10 jours jusqu'à plusieurs mois.

Quels sont les symptômes ?

Une sensation de brûlure en urinant et un écoulement du pénis tachant les sous-vêtements. Ces symptômes peuvent se présenter seuls ou associés et peuvent varier en intensité. Un homme sur trois n'a aucun symptôme.

Quelles peuvent être les complications ?

L'urétrite peut être accompagnée de l'inflammation de la prostate provoquant d'autres malaises : picotement de l'urètre, sensation de pesanteur dans la région génitale, douleurs à l'éjaculation ou en allant à la selle, ainsi que l'inflammation des testicules et de l'épididyme (canal de transport des spermatozoïdes) pouvant causer la stérilité.

Comment établit-on le diagnostic ?

Le diagnostic se fait par des analyses appropriées des sécrétions de l'urètre.

Comment la traite-t-on ?

Les antibiotiques sont très efficaces pour arrêter l'infection et prévenir les complications :

  • Il faut prendre tous les comprimés sans les partager avec d'autres.
  • Il faut traiter la/le /les partenaire(s), même si les tests sont négatifs.
  • Il faut faire un test de contrôle après le traitement.
  • Il faut éviter toute relation sexuelle pendant le traitement et jusqu'à confirmation de la guérison.

Comment la prévenir ?

  • Demander des examens de dépistage régulièrement si on a plusieurs partenaires ou si notre partenaire a plusieurs partenaires.
  • Utiliser un condom.
  • S'abstenir de relations sexuelles et consulter un médecin dès l'apparition de symptômes suspects chez soi ou chez son partenaire.
  • Avertir son/sa/ses partenaire(s) non seulement pour protéger leur santé, mais aussi pour aider à briser la chaîne de transmission et donc se protéger soi-même contre la possibilité d'une nouvelle infection.

Source: link

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents