Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez ce lien-ci dessous svp!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Suivez ce lien-ci dessous svp!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Veillez vous diriger au www.lapenderiedemarie.com


L'alcool tue, l'abstinence protège

Publié par Être heureux, tout simplement! sur 18 Février 2011, 02:04am

Catégories : #Style de vie et vie pratique

«L'alcool est à l'origine de près de quatre pour cent des décès dans le monde, soit plus que le sida, la tuberculose ou la violence, a fait savoir vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

«La hausse du niveau de vie dans des pays émergents peuplés comme l'Inde ou l'Afrique du Sud est une des causes de l'augmentation de la consommation, avec le développement de la pratique de l'"alcoolisation massive" ("binge drinking") dans certains pays développés, relève l'agence onusienne.

«Dans le même temps, la lutte contre la surconsommation de boissons alcoolisées semble ne pas être une priorité de santé publique pour la plupart des gouvernements malgré ses graves conséquences sociales - accidents de la circulation, violences, maladies, absentéisme au travail, délaissement des enfants, etc.

«Environ deux millions et demi de personnes décèdent chaque année des conséquences de l'alcool, estime l'OMS dans un rapport global sur l'alcool et la santé, qui précise que ce phénomène est le premier facteur de risque mortel pour les hommes âgés de 15 à 59 ans.

«Dans le monde développé, la France et d'autres pays d'Europe à haut niveau de vie se distinguent par une moindre pratique des beuveries épisodiques, qui suggère en revanche un plus fort taux de consommation régulière.

 «L'OMS confirme qu'une consommation modérée peut avoir un effet bénéfique de prévention des maladies cardiaques et des attaques cérébrales, mais souligne que cet avantage disparaît en cas de consommation excessive.» — Marc Delteil, sur Yahoo Actualités, vendredi 11 février 2011

 

 

 Pourquoi j’ai choisi l’abstinence totale

 

Un choix éthique personnel

–  Par solidarité et par respect envers les victimes de l’alcool, victimes de tous lieux et toutes époques, victimes directes et indirectes (grossesses non désirées, accidents de la route, pathologies congénitales, bébés tués accidentellement par leur mère alcoolique, rixes, accidents cardio-vasculaires, maladies fonctionnelles, hypothermie, destruction de cultures traditionnelles… la liste est très longue).

–  Parce que je suis un être humain de la même nature et que ce qui leur est arrivé aurait pu aussi m’arriver, si j’avais été placé dans les mêmes circonstances.

–  Pour marquer ma désapprobation face au développement de l’industrie éthylique et de la multiplication à la fois des produits proposés et des cibles visées.

 

Une mesure de prévention

–  Parce que l’alcool est un produit toxique, même à faible dose.

–  Parce que toute prise d’alcool même minime détruit irréversiblement des neurones (cellules nerveuses du cerveau) *.

–  Parce que lorsqu’il s’agit de consommer on nous parle de
« modération », mais lorsqu’il s’agit de nous soigner on nous parle
« d’intoxication alcoolique ».

–  Parce que l’alcool inhibe précisément les centres nerveux qui nous permettraient de contrôler notre consommation.

 

Une reconnaissance de mes limites

–  Parce que je ne prétends pas pouvoir maîtriser ma consommation en tout temps et en toutes circonstances.

–  Parce que je ne peux savoir comment je me comporterais avec l’alcool si un malheur survenait dans ma vie, d’autant que l’alcool induit une dépendance psychique très forte.

 

Une exigence de spiritualité

–  Parce que je ne peux accepter de consommer un produit susceptible de me faire perdre conscience de moi-même, si peu que ce soit, d’altérer, même temporairement, mes facultés critiques.

–  Parce que j’estime nécessaire, particulièrement dans le contexte actuel, de garder « toute sa tête », donc toute sa dignité humaine, partout et en toutes circonstances.

–  Parce qu’en tant que croyant je sais que mon corps n’est pas un simple support d’une prétendue « âme immortelle », mais est un chef-d’œuvre du Créateur, dans lequel son Esprit souhaite habiter. Donc je maintiens mon corps dans le meilleur état possible et j’évite tout produit pouvant en dégrader le fonctionnement.



 * Notre cerveau comporte plusieurs milliards de neurones, dont chacun peut se connecter aux neurones voisins de plusieurs milliers de façons différentes.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents