Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez ce lien-ci dessous svp!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Suivez ce lien-ci dessous svp!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Veillez vous diriger au www.lapenderiedemarie.com


Carte de crédit: 5 pratiques à éviter

Publié par okey.over-blog.com sur 16 Janvier 2011, 18:51pm

Catégories : #Style de vie et vie pratique

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT4nBiVrctwa9inC-Xtep-gKH35ZU14GFFAn0XJpefs--R1j4_AÀ l'approche des Fêtes, Option consommateurs met en garde les consommateurs
contre certaines pratiques commerciales préconisées par des émetteurs des cartes
de crédit. "Achetez et ne payez rien, même pas un sous, avant 6 mois..."  Ok, certains dirons que les fêtes sont finies ( je le sais), qu'on est rendu à autres chose, mais,... faut-il  encore, vraiment , en 2011, croire aux bienfateurs commerciaux?

 

1. Les taux préférentiels de lancement

Les taux préférentiels de lancement, explique Option consommateurs, semblent
alléchants à première vue avec des taux d'intérêt parfois aussi bas que 0,9 %.
Il faut toutefois savoir que cette offre ne dure qu'un temps limité et que le
taux normal s'applique par la suite.

 

Qui plus est, ce taux ne s'applique parfois qu'à certaines transactions. Dans
certains cas, par exemple, il ne s'applique qu'aux transferts de soldes. Option
consommateurs reconnaît tout de même que cette promotion peut s'avérer
avantageuse pour les consommateurs qui arrivent à payer leur solde avant qu'elle
ne prenne fin.

 

2. Les chèques d'avance de fond

Les chèques d'avance de fonds sont pour leur part décrits comme un outil
favorisant essentiellement l'endettement. Ces chèques offrent le plus souvent un
taux de crédit supérieur à celui s'applique pour les autres achats effectués
avec une carte de crédit, sans compter que les compagnies de crédit facturent
généralement des frais d'avance de fonds. Leur rare avantage est qu'ils peuvent
être utilisés pour payer un commerçant qui n'accepte pas les cartes de crédit.

 
3. La diminution des paiements minimums

Concernant le procédé de diminution des paiements minimums, Option
consommateurs n'y voit qu'un avantage « négligeable » et à « très court terme ».
L'idée derrière ce procédé consiste à augmenter la limite de crédit du client,
qui peut ainsi s'endetter davantage.

 

En faisant passer le paiement minimal de 5 % à 2 %, une firme de crédit peut
augmenter la limite de crédit d'un détenteur de carte de 2000 $ à 5000 $, tout
en laissant ses paiements minimaux inchangés à 100 $.

 

Qui ne voudrait pas reporter d'un mois les paiements d'une carte de crédit?
L'avantage du congé de paiements en est pourtant un à très court terme. En
effet, le consommateur qui éprouve des difficultés financières sautera avec joie
un paiement sans pénalités.


4. Congés de paiement

Mais qui dit congé de paiement ne dit pas nécessairement congé d'intérêts. Et
ces intérêts s'ajouteront au total des achats, ne faisant qu'augmenter la somme
due.

 

Certains émetteurs de cartes de crédit proposent de redonner un certain
pourcentage en ristourne ou en remise en argent à leurs clients.


5. Des retours en argent

Même si l'avantage de cette pratique est évident (qui ne voudrait pas
recevoir de l'argent?), il n'en demeure pas moins, rappelle Options
Consommateur, que le pourcentage de la ristourne est toujours plus bas que le
taux d'intérêt qui sera appliqué à des achats non payés. Le consommateur doit
alors s'assurer de payer l'entièreté de son solde dû afin de pouvoir réellement
obtenir un bénéfice d'un tel programme.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents