Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez ce lien-ci dessous svp!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Suivez ce lien-ci dessous svp!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Veillez vous diriger au www.lapenderiedemarie.com


Accro aux réseaux sociaux?

Publié par amourjean@gmail.com sur 11 Avril 2011, 23:35pm

Catégories : #En chiffres

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRJTe4dezy8mN8rtMZYuCnQ2w9MLzzeTVpwNIUyFtN49sa5v00dVous êtes branché par intraveineuse à Twitter, à Facebook ou à LinkedIn? L’idée de devoir vous séparer ne serait-ce qu’une journée de votre portable ou de votre téléphone intelligent vous plonge dans une profonde angoisse? Il vous arrive parfois de vous lever la nuit pour vérifier le statut de vos amis Facebook? Peut-être souffrez-vous de cyberdépendance…

 

Outils de communication, de réseautage professionnel et de partage d'idées et d'intérêts, les réseaux sociaux sont désormais hyper populaires. Un phénomène qu'on constate dans le monde entier mais également au Québec. D'ailleurs, un sondage Omnibus réalisé par Léger Marketing pour le compte du CEFRIO (Centre francophone d'informatisation des organisations) révélait récemment que plus de 75% des internautes québécois fréquentent les réseaux sociaux.

 

Le plus populaire est sans conteste Facebook qui compte plus d'un demi-milliard d'abonnés. Cherchant à savoir ce que ses anciens copains de classe étaient devenus, Sophie en est devenue membre en 2007 : «J'ai découvert que ma meilleure amie du secondaire, que j'avais perdue de vue depuis des lustres, habite maintenant à Tokyo!». Elle compte désormais près de 600 amis Facebook avec lesquels elle entretient des contacts suivis et s'est récemment mise à Twitter : «Ça occupe une grande partie de mes temps libres, avoue-t-elle, et parfois, ça déborde un peu...».

 

Un avis que ne partage pas Mathieu son amoureux : «Sophie est incapable de décrocher. Le mois dernier nous avons célébré notre premier anniversaire et elle a twitté pendant tout le souper». Sophie souffre-t-elle de cyberdépendance? «Non, je n'en suis pas là», répond catégoriquement la principale intéressée. Toutefois, son copain est inquiet : «Elle amène même son téléphone dans la salle de bain, dit-il, la situation commence à m'inquiéter».

 

La cyberdépendance en hausse

 

Psychologue spécialisée en cyberdépendance Marie-Anne Sergerie observe une augmentation des consultations en lien avec la dépendance aux réseaux sociaux : «À mon cabinet, je reçois de plus en plus de personnes qui désirent consulter pour un problème de cyberdépendance, qu'elle soit liée aux jeux vidéo, à la cyberpornographie ou à la cybersexualité ou encore aux réseaux sociaux». Elle a même développé cyberdependance.ca, un site internet sur le sujet : «Il est important que la population soit informée à propos de la cyberdépendance, que ce soit pour la prévenir ou pour la résoudre».

 

De quelle manière la dépendance aux réseaux sociaux se distingue-t-elle des autres types de cyberdépendance? «La personne cyberdépendante aux réseaux sociaux en vient à être constamment préoccupée par l'utilisation des sites de réseaux sociaux et y consacre beaucoup de temps, explique-t-elle. Elle pourra ressentir un malaise, de l'anxiété ou même de la déprime si elle ne peut se brancher. Les personnes cyberdépendantes aux réseaux sociaux peuvent aussi vérifier compulsivement leur page à l'affût des nouvelles informations qui y sont publiées. Pour certains, c'est aussi un moyen de procrastination, qui permet de remettre à plus tard les tâches perçues comme étant difficiles ou ennuyantes».

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents